News

Rapport sur l'Islamophobie 2019

Mesdames, Messieurs,

C’est avec grand plaisir que nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le lien vers notre Rapport sur l’Islamophobie au Luxembourg pour l’année 2019 (ci-après, le « Rapport »).

Après sa rédaction au courant du mois de décembre 2020 et suite au modifications finales nécessaires pour sa publication en ligne dans un premier temps, nous tenons à préciser que les éventuels retards sont dus aux problèmes logistiques que nous avons rencontrés suite à la situation sanitaire au pays liée au COVID19.

Nous tacherons également de mettre à la disposition de toute personne intéressée le Rapport en format imprimé dans les plus brefs délais et surtout si la situation sanitaire nous le permet.

Restons vigilants et appliquons les gestes barrière pour retrouver notre quotidien normal au plus vite possible.

En vous souhaitant une bonne lecture, nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à notre travail et nous tenons à votre disposition pour de plus amples informations.

Meilleures salutations,

OIL

L’islamophobie et le travail de l’OIL font écho à l’international

Bien que les activités sociales et culturelles ont été freinés assez brusquement par l'apparition du COVID 19, qui fut malheureusement déclaré comme étant une pandémie, le travail de l’OIL n’a pas manqué d’être analysé et intégré dans des travaux d’envergure internationale.

À ce titre, le Congrès Américain rédige, chaque année, un rapport faisant l'état des lieux sur les libertés religieuses dans le monde. Concernant le Grand-Duché du Luxembourg (LUXEMBOURG 2019 INTERNATIONAL RELIGIOUS FREEDOM REPORT) notre rapport sur l’Islamophobie pour l’année 2018 (accessible sur ce lien) a largement et fidèlement été cité.

Après une brève introduction sur notre existence, le rapport en question expose nos données et conclusions sur l’Islamophobie tout en soulignant quelques cas islamophobes rapportés par l'OIL. Nous pouvons citer, à titre d’exemple, les questions parlementaires posées par divers acteurs politiques concernant l’Islam ou la communauté musulmane (viande halal, construction d’une mosquée centrale etc). Ce rapport international sur les libertés religieuses s’est également intéressé à la très importante affaire judiciaire portant sur les permis de conduire et la possibilité pour les femmes musulmanes de prendre une photo avec leur voile non intégral (« burqa »). Bien que cette question ne se poserait même pas si certaines instances étaient plus ouvertes d’esprit, il a fallu attendre plusieurs années avant que cette question soit tranchée, et ce en faveur des femmes de confession musulmanes et de toutes les personnes souhaitant prendre une photo avec un couvre-chef quelque soit leur appartenance ethnique, religieuse ou culturelle.

Parmi les éléments remarquables dans ce rapport traitant des libertés religieuses, nous citerons également le nombre d’individus de confession musulmane résidant au Grand-Duché qui a été estimé de façon plus réaliste comparativement au rapport de l’année précédente dans lequel ce nombre avait été sous-estimé. Malheureusement et à juste titre, le rapport fait part d’un nombre important de cas de discriminations religieuses, toute religion confondue. Nous espérons que ces chiffres baisseront dans un futur proche et que notre travail saura servir d’inspiration à d’autres institutions ou organismes s’intéressant à cette thématique ainsi qu’aux divers phénomènes que nous tentons de mettre en exergue objectivement.

L’OIL : un organisme à part entière

L’Observatoire de l’Islamophobie au Luxembourg a été créé au sein de l’association IREDI en janvier 2018. Néanmoins, afin de pouvoir s’émanciper et diversifier son activité l’OIL est devenu un organisme indépendant constitué en mars 2019 et enregistré auprès du Registre de Commerce et des Société luxembourgeois le 17 septembre 2019 sous la référence F12474.

Autorisation du port du voile sur la photo du permis de conduire

Le 24 avril 2019 (N° rôle 40948) le Tribunal administratif a annulé le règlement grand-ducal du 19 janvier 2016 fixé par le Ministre du Développement durable et des Infrastructures qui interdisait le port du voile sur la photo d’identité du permis de conduire. Il est déplorable de constater à nouveau que la communauté musulmane a été contrainte de recourir à la voie judiciaire pour faire respecter ses droits, lors d’une procédure qui dura trois longues années.

00352 621 646 932

contact@islamophobie.lu

Ⓒ 2021 Observatoire de l'Islamophobie au Luxembourg - Tous droits réservés