Signaler un acte islamophobe

Observatoire de l'Islamophobie au Luxembourg

La prévention et la lutte contre les discriminations sont des leviers majeurs du renforcement de notre cohésion sociale.

Force est de constater et de reconnaître qu'un certain nombre d’individus présentant des caractéristiques particulières (croyance religieuse, âge, origine ethnique, lieu de résidence, etc.) sont victimes de situations allant à l’encontre du principe d’égalité garanti par la loi.

A cet égard, au Grand-Duché du Luxembourg, l’Islamophobie reste un critère de discrimination très peu traité, que ce soit au niveau préventif, pratique ou informationnel.

Lutter contre l’Islamophobie est une nécessité absolue si l’on souhaite construire le vivre ensemble basé sur l’égalité et la cohésion nationale.

Etudier l’Islamophobie est une priorité si l’on souhaite appréhender la complexité des situations réelles ou supposées dans lesquelles cette forme de discrimination s’exprime.

Enfin, prévenir l’Islamophobie est un remède permettant à la société luxembourgeoise de ne plus se priver des talents et compétences utiles à un épanouissement durable dans tous les domaines qui la compose.

Le Comité

Depuis sa création en 2018, l'Observatoire de l'islamophobie surveille activement l'état de l'islamophobie au Luxembourg avec des recherches sociales appropriées. Il consolide et publie les résultats obtenus après une analyse précise et tire des conclusions dans son rapport annuel.

Dans ce contexte, conscient de la nécessité de disposer d'informations non seulement sur l'état actuel de l'islamophobie au Grand-Duché mais aussi sur l'évolution de ce phénomène social en comparant les données des années précédentes, l'OIL lance une nouvelle enquête sur l'islamophobie au Luxembourg pour les années 2020 et 2021.

Les réponses des participants à cette enquête permettront de mettre en évidence de nombreuses pratiques qui tendent à l'exclusion sociale (discours de haine ou injustices) dont les victimes sont principalement, mais pas exclusivement, les personnes de confession musulmane.

Les membres de l'OIL appellent toutes celles et ceux qui ont eu accès à des informations intéressant l'enquête à prendre le temps de remplir le court Questionnaire. Ce dernier sera traité dans l'anonymat absolu, sans y apporter de jugements quelconques et uniquement dans le but de dresser l'image de l'islamophobie au Grand-Duché.

Les porteurs de projet attirent l'attention sur le fait qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, mais que l'avis de chaque participant à l'enquête est important.

Les données recueillies feront l'objet d'une analyse détaillée par plusieurs experts, dirigés par Dr Lahcen Abarri, qui est responsable de la recherche au conseil d'administration de l'OIL.

Contrairement aux rapports précédents, en raison de la pandémie liée au COVID19, les résultats de cette enquête couvriront deux années consécutives (2020 et 2021) et espérons pouvoir les publier en début d'année 2022.

Il est important de souligner que la mise en œuvre du questionnaire a également été soutenue par la Shoura, la plus haute instance représentative des musulmans au Luxembourg.

Ainsi, nous invitons toutes les personnes séjournant au Luxembourg ou frontaliers, à prendre quelques minutes et à répondre aux questions proposées par l'enquête. Votre expérience et votre avis permettront à l'équipe de recherche de l'Observatoire de l'islamophobie de réaliser, espérons-le, une véritable transcription de notre réalité. Vous participerez ainsi à la lutte contre les discriminations et les injustices sociales que mènent tous les Luxembourgeois bien intentionnés.

http://www.surveyshare.com/s/AYA9L7C

00352 621 646 932

contact@islamophobie.lu

Ⓒ 2021 Observatoire de l'Islamophobie au Luxembourg - Tous droits réservés